LESIA - Observatoire de Paris

Tâches de service

mercredi 14 mai 2014

La plupart des grands moyens en astronomie (les Services d’observation et de surveillance, les Centres nationaux de traitement et d’archivage de données, les instruments dédiés aux grands sites d’observation nationaux ou internationaux, les grands sites d’observation nationaux ou internationaux, les codes numériques à vocation communautaire) sont déployés sur de longues périodes (plusieurs décennies), ce qui nécessite de les associer à des structures pérennes que sont les Observatoires des Sciences de l’Univers (OSU).

Un corps spécifique de l’Enseignement supérieur est affecté aux OSU pour effectuer, en accord avec leur statut, des tâches de service scientifiques. Il s’agit du corps des astronomes et physiciens gérés par le CNAP (Conseil National des Astronomes et Physiciens). Ces tâches de service scientifiques sont menées au bénéfice de l’ensemble de la communauté scientifique (animation scientifique du service ; veille scientifique concernant leur évolution ; participation aux réseaux internationaux et à la définition des procédures de calibration ; …). Un astronome est tenu d’assurer un service d’observation sur environ un tiers de son temps de travail.

Six grandes catégories de services sont identifiées :

  • AA-SO1 Métrologie de l’espace et du temps
  • AA-SO2 Instrumentation des grands observatoires au sol et Spatiaux
  • AA-SO3 Stations d’observation nationales et internationales
  • AA-SO4 Grands relevés et sondages profonds
  • AA-SO5 Centres de traitement et d’archivage de données
  • AA-SO6 Surveillance solaire, relations Soleil-Terre, environnement terrestre

A l’intérieur de ces catégories, un certain nombre de tâches précises sont labellisées par l’INSU. La liste des Services d’Observations (SO) labellisés est remise à jour régulièrement :