LESIA - Observatoire de Paris

Eruptions solaires en rayons X durs : caractéristiques spectrales des sites chromosphériques reliés par des arches coronales

mercredi 10 septembre 2008, par Pascal Saint Hilaire (Université de Californie, Berkeley, USA)

Mardi 4 mars 2008 à 11h00 , Lieu : (Salle de conférence du bât. 17)

Utilisant les données RHESSI en X durs, nous avons examiné 53 éruptions solaires toutes possédant deux sites d’émission, aux pieds de boucles magnétiques. Au total, 172 pics d’émission ont été analysés. La différence des indices spectraux entre les deux pieds est typiquement de 0 à 0.6, très rarement au-delà. Les asymétries entre les pieds ne dépendent pas de manière significative de leur position héliographique, de leur position relative, ou de leur orientation par rapport à l’équateur solaire. Supposant un procédé symétrique d’accélération de particules, il est établi que les différences en flux et en indice spectral entre les pieds ne peuvent être exclusivement attribuées à une différence dans les densités coronales rencontrées par les électrons lors de leur propagation vers les pieds des arches coronales.


0 | 10