LESIA - Observatoire de Paris

L’instabilité par ondes de Rossby dans les disques d’accrétion : simulations numériques 3D

jeudi 14 mai 2009, par Héloïse Méheut (APC, Université Paris 7- Denis Diderot)

Mardi 19 mai 2009 à 11h00 , Lieu : Salle de conférence du bât. 16

Les ondes de Rossby sont connues de longue date en météorologie et océanographie mais ce n’est que plus récemment qu’elles ont été utilisées en astrophysique. Leur physique devient particulièrement intéressante dans le cas des disques en rotation différentielle puisqu’elles peuvent déstabiliser l’ensemble du disque et donc modifier leur courbe de lumière. Je décrirai plusieurs applications de cette instabilité, en particulier je montrerai comment celle-ci permet d’expliquer les oscillations quasi-périodiques observées lors des éruptions (flares) du trou noir central de la Galaxie. Jusqu’à présent l’instabilité par onde de Rossby n’avait été mise en évidence et étudiée qu’à deux dimensions, son existence dans les disques d’accrétion réels restant incertaine. Je montrerai donc finalement une étude tridimensionnelle de l’instabilité et les méthodes numériques utilisées.


0 | 10