LESIA - Observatoire de Paris

Le prix SCOSTEP 2015 est attribué à Brigitte Schmieder

vendredi 11 décembre 2015

Brigitte Schmieder reçoit le prix "Distinguished Service Award 2015" du SCOSTEP (Scientific Committee on Solar-Terrestrial Physics).

Le SCOSTEP

Le Comité scientifique pour la physique Soleil-Terre (Scientific Committee on Solar-Terrestrial Physics - SCOSTEP) est un organisme interdisciplinaire du Conseil international pour la science (International Council for Science - ICSU).

Il favorise la mission de l’ICSU visant à renforcer la science au niveau international, au bénéfice de la société. Le SCOSTEP gère des programmes scientifiques interdisciplinaires internationaux et promeut la recherche relative à la physique Soleil-Terre. En collaboration avec d’autres organes de l’ICSU, il fournit pour cela le cadre scientifique nécessaire à la collaboration et à la diffusion des connaissances scientifiques.

Le SCOSTEP est observateur permanent au Comité des Nations Unies pour les utilisations pacifiques de l’espace extra-atmosphérique (United Nations Committee on the Peaceful Uses of Outer Space - UNCOPUOS).

Le prix "Distinguished Service Award" 2015 du SCOTEP

Le prix est décerné cette année à Brigitte Schmieder pour ses contributions aux activités du SCOTEP, ainsi qu’à la réalisation de ses programmes et événements, et pour le leadership exceptionnel dont elle a fait preuve durant plusieurs décennies auprès de la communauté scientifique du SCOSTEP.

Elle a siégé au bureau du SCOTEP comme représentante de l’UAI (Union Astronomique Internationale) pendant dix ans (1996 - 2006) puis comme vice-présidente (2007 - 2011).

Elle a été présidente du SCOSTEP Long Range Planning Committee (LRPC), qui a promu et planifié les programmes remarquablement réussis CAWSES-I et CAWSES-II du SCOSTEP. Le programme VarSITI du SCOSTEP continue de suivre la vision dessinée par le LRPC, mettant en avant une approche unifiée du système Soleil-Terre, favorisant ainsi des programmes interdisciplinaires dans la physique du système Soleil-Terre. Elle a favorisé la participation de jeunes scientifiques aux nombreuses réunions qu’elle a organisées pour le SCOSTEP, et encouragé les collaborations internationales.

Pour en savoir plus