LESIA - Observatoire de Paris

Nouveaux jalons pour l’instrument RPW de la sonde Solar Orbiter

vendredi 26 février 2016

Déploiement des antennes

Le modèle de qualification des antennes de l’instrument RPW de la sonde Solar Orbiter a été déployé avec succès chez Stellar Scientific, fournisseur de ces antennes pour le compte du CNES et basé à Emeryville près de Berkeley en Californie.

Les antennes de RPW sont des « stacer » de 6,5 m montés au bout de mâts de 90 cm de long. La technologie et le mode de déploiement de ces antennes sont très similaires à ceux utilisés pour l’instrument S/WAVES sur les sondes STEREO.

Déploiement des antennes de l'instrument RPW
Déploiement des antennes de l’instrument RPW

Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Crédit photo : CNES

Sur la photo on peut voir le rail qui permet de guider le déploiement des antennes en laboratoire et en présence de la gravité terrestre. L’antenne à proprement parler est le long tube argenté au centre du rail. RPW sera équipé de trois antennes de ce type. Ce premier déploiement du modèle de qualification est une étape cruciale dans le développement de l’instrument.

Livraison des deux premières cartes électroniques de vol

Du côté du boîtier électronique, dont le LESIA a la responsabilité, les deux premières cartes du modèle de vol ont été livrées : DPU PFM1 (Digital Processing Unit), livrée fin décembre 2015 par IWF (Institut für Weltraumforschung, Autriche) et TDS (Time Domain Sampler) livrée début février 2016 par IAP (Institute of Atmospheric Physics, République Tchèque).


Carte DPU PFM1 (Digital Processing Unit) de l'instrument RPW
Carte DPU PFM1 (Digital Processing Unit) de l’instrument RPW

Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Crédit photo : LESIA

Carte TDS (Time Domain Sampler) de l'instrument RPW
Carte TDS (Time Domain Sampler) de l’instrument RPW

Cliquer sur l’image pour l’agrandir
Crédit photo : LESIA


Les six autres cartes arriveront au LESIA jusque début juin 2016. En août, le boîtier électronique sera installé dans la cuve SimEnOn pour deux mois d’essais, d’abord pour les tests en vide thermique puis pour les étalonnages système en température.

L’instrument RPW sera livré à l’ESA en décembre 2016 pour le boîtier électronique et en avril 2017 pour le système d’antennes.

Pour en savoir plus