LESIA - Observatoire de Paris

Radio détection des gerbes atmosphériques par l’expérience CODALEMA

vendredi 12 décembre 2008, par Arnaud Bellétoile (Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie, Grenoble)

Mardi 25 novembre 2008 à 11h00 , Lieu : Salle de conférence du bât. 17

La radio détection des gerbes atmosphérique est un nouvel outil d’observation des rayons cosmiques d’ultra haute énergie (RCUHE). A côté des techniques classiques comme les détecteurs de particules au sol ou les télescopes de fluorescence, la radio détection, dont l’idée fut proposée une première fois dans les années 60, connaît depuis ces dernières années un regain d’intérêt. Ce mode de détection présente en effet des qualités intrinsèques (mesure calorimétrique, acceptance, cycle utile, coût) qui pourrait faire d’elle un instrument particulièrement bien à la problématique des rayons cosmiques d’énergies extrême.
Je commencerai par présenter un bref historique depuis les premiers développements théoriques du temps des pionniers de la radio détection jusqu’aux modèles actuels. Ensuite, je m’attacherai à présenter les développements expérimentaux et les résultats obtenus ces dernières années par les détecteurs LOPES en Allemagne et surtout CODALEMA en France au sujet duquel j’entrerai plus en détail. Enfin, je terminerai avec les prochains objectifs à atteindre pour faire de la radio détection une technique d’observation mûre des RCUHE dans les années à venir.


0 | 10