LESIA - Observatoire de Paris

Simulations 3D hydrodynamique radiative des atmosphères d’étoiles froides : de la perte de masse aux paramètres fondamentaux et applications aux mesures de Gaia

jeudi 15 décembre 2011, par Andrea Chiavassa (Université Libre de Bruxelles )

Mardi 10 janvier 2012 à 11h00 , Lieu : Salle de conférence du ** bât. 16 **

Je présenterai une étude complète de ces étoiles basée sur une approche théorique et observationnelle. Des simulations 3D très réalistes résolvant les équations de l’hydrodynamique couplées au e champ de rayonnement, sont utilisées pour obtenir toute une serie d’observables (avec le code OPTIM3D) spectroscopiques, photométriques, interférométriques et astrométriques ainsi que des images à partir des simulations. Je montrerai que la confrontation de ces observables théoriques avec les observations récentes permet : (i) de mieux comprendre le mécanisme de perte de masse dans les supergéantes, qui participent grandement la chimie de la Galaxie ; (ii) l’étude de la dynamique des étoiles froides (naines de séquence principale, géantes K, AGBs et supergéantes rouges) et la détermination de leurs paramètres stellaires (observables interférométriques CHARA et VLTI). (iii) la préparation à la prochaine mission Gaia. La production des observables spectroscopiques, photométriques et astrométriques est cruciale pour avoir des mesures de distances et de vitesses radiales extrêmement précises des étoiles dans notre Galaxie.