LESIA - Observatoire de Paris

Soutenance de thèse de Christophe Clergeon le jeudi 10 avril 2014

vendredi 4 avril 2014

La soutenance aura lieu le jeudi 10 avril 2014 à 14h00 dans l’amphithéâtre du bâtiment Evry Schatzmann à Meudon

Titre de la thèse

Etude d’un analyseur de surface d’onde haute sensibilité pour l’optique adaptative extrême

Directeurs de thèse

Gérard Rousset et Eric Gendron

Résumé

Les coronographes modernes offrent aujourd’hui la possibilité de bénéficier d’un très haut contraste et de la pleine résolution angulaire offerte par la classe des télescopes 8-10 mètres, permettant ainsi l’observation directe de la zone interne des systèmes planétaires proches.

SCExAO (Subaru Coronagraphic Extreme AO), fait partie de cette nouvelle génération d’instruments dits à très haut contraste. A partir de techniques coronographiques avancées, SCExAO permettra l’observation directe d’exoplanètes au plus proche (≈1λ/D) de leur étoile hôte.

Composés de systèmes optiques insolites, les instruments à très haut contraste nécessitent une parfaite calibration et correction des erreurs de front d’onde, notamment aux bas ordres.

Dans cet objectif, ma mission au cours de la thèse fut de développer l’intégralité de l’ASO visible haute sensibilité de SCExAO dont les mesures permettent à ce jour le contrôle d’un miroir déformable de plus de 2000 actionneurs (MEMS).

Pour réaliser ce défi passionnant, j’ai développé deux ASO :

  • un ASO de type pyramide non modulée, permettant un gain de sensibilité indéniable sur la pyramide modulée (aujourd’hui utilisée sur les plus performantes AO),
  • un ASO de type courbure non linéaire qui permettra bientôt d’optimiser la sensibilité de mesure des aberrations de bas ordres.

Après un bref rappel de l’intérêt scientifique de mes recherches et une présentation de l’ASO visible de SCExAO développé au cours de ces trois dernières années, je présenterai les résultats encourageants obtenus en laboratoire de la toute première pyramide non modulée testée et intégrée sur un futur imageur direct d’exoplanètes.