LESIA - Observatoire de Paris

Sur la nature du champ magnétique de la couronne solaire

mercredi 10 septembre 2008, par Stéphane Régnier (University of St Andrews, UK)

Mardi 18 mars 2008 à 11h00 , Lieu : (Salle de conférence du bât. 17)

Considérant que le champ magnétique de la couronne solaire domine le plasma coronal, l’hypothèse d’un champ magnétique sans-force (équilibre négligeant les forces de pression et de gravité) est pleinement justifiée. Ce modèle ne considère uniquement que les effets du champ magnétique et des courants électriques sur la nature des configurations magnétiques. Avant d’appliquer ce modèle a la couronne solaire, je m’attache, dans cet expose, a mettre en valeur les effets des courants sur une configuration magnétique et leurs implications pour les phénomènes observes dans la couronne. Dans un premier temps, je montre la nature et les variations de l’énergie magnétique et de l’hélicité magnétique pour une configuration dipolaire en fonction des courants. Dans un second temps, j’étudie la nature d’un point nul coronal suivant différentes hypothèses de champ magnétique. Ces études mettent en valeur l’intérêt de mesurer les courants électriques avec beaucoup de précision.


0 | 10