LESIA - Observatoire de Paris

Turbulence MHD Hall et vent solaire

vendredi 12 décembre 2008, par Sébastien Galtier (IAS, Université Paris-Sud, IUF)

Vendredi 16 janvier 2009 à 11h00 , Lieu : Salle de conférence du bât. 17

Le vent solaire est souvent considéré comme un laboratoire astrophysique unique pour l’étude des processus non linéaires dans les plasmas. Dans ce séminaire, je ferai une revue des résultats observationnels et théoriques sur les fluctuations magnétiques à basses (f < 1Hz) et hautes (f > 1 Hz) fréquences. La question principalement soulevée concerne l’origine physique d’une seconde zone inertielle observée à hautes fréquences qui ne peut être associée à des processus relevant de la MHD, comme c’est le cas à basses fréquences. Dans ce contexte, je présenterai de récents résultats théoriques et numériques sur la turbulence MHD Hall et discuterai de l’importance d’inclure l’anisotropie pour interpréter correctement les données spatiales.


0 | 10