LESIA - Observatoire de Paris

Une nouvelle population dans le milieu interplanétaire : des nanoparticules accélérées par le vent solaire

mardi 3 novembre 2009, par Nicole Meyer-Vernet (LESIA, Observatoire de Paris, CNRS, UPMC, U. Paris-Diderot)

Jeudi 12 novembre 2009 à 11h00 , Lieu : Salle de conférence du bât. 17

Des mesures récentes impliquent la présence dans le milieu interplanétaire de nanoparticules de vitesse plusieurs centaines de kilomètres par seconde. Pour ces particules, intermédiaires entre les ions moléculaires et les poussières, le rapport entre la charge électrique et la masse est suffisamment grand pour que leur dynamique soit dominée par la force de Lorentz associée au champ magnétique transporté par le vent solaire. J’indiquerai le principe de leur détection in situ avec des instruments "ondes" dans l’espace, qui réalise une extension des mesures de plasma par spectroscopie du bruit thermique dans différents milieux du système solaire, et des mesures de micro-poussières dans les anneaux planétaires. Je montrerai des mesures récentes faites par les instruments Stereo/WAVES et Cassini/RPWS et leur interprétation. Finalement, je discuterai l’origine de ces particules et la physique de leur interaction avec le vent solaire, ainsi que quelques perspectives impliquées par cette découverte.