A11

Réflexions sur le PCMI de demain


Objectifs scientifiques

... Les études autour du milieu interstellaire et de l'astrochimie connaissent un succès grandissant au niveau national chez un certain nombre de nos partenaires européens (Allemagne, Pays Bas, Espagne, Angleterre, ...). D'autre part, un effort de coordination et de mise en valeur de l’importance de l'astrophysique de laboratoire, qui représente un volet particulièrement important de notre discipline est en cours via Astronet.

Notre communauté PCMI, de par son organisation, son succès dans l'approche interdisciplinaire (astrophysique/physique/chimie) et la taille de la communauté impliquée, a joué un rôle moteur dans cette montée en puissance, y compris au niveau Européen. Notre communauté est cependant confrontée à un certain nombre de difficultés liées à ses nombreuses interfaces et à une image des milieux interstellaires et circumstellaires qui doit trouver sa place entre les galaxies et les exoplanètes. Les milieux étudiés posent pourtant fort justement le problème des contraintes, des limites et des conditions initiales, que ce soit pour la formation des galaxies, des étoiles et des systèmes planétaires ou l'origine de la matière organique sur les planètes. Notre communauté est fortement impliquée dans l'exploitation scientifique d'Herschel et le sera très bientôt dans ALMA puis NOEMA mais aussi le JWST et SPICA. Son activité interdisciplinaire qui va des processus microphysiques à la compréhension de la dynamique des grandes échelles, est une source de richesse pour de nombreuses études en astrophysique et conduit à des interfaces avec l'ensemble des programmes nationaux: formation de structures autogravitantes (étoiles et galaxies), interactions MIS/disques planétaires/cosmochimie qui vont modeler les systèmes planétaires, apparition et développement de la complexité moléculaire, prérequis à l'apparition de la vie...

Dans une stratégie de réflexion à long terme, nous proposons de profiter des journées de la SF2A pour organiser un premier forum de discussions sous la forme d'une table ronde avec des présentations. Ces éléments de réflexion permettront de mieux implanter PCMI dans le contexte européen en pleine évolution.

Les principales questions de cette table ronde seront:

  1. Evolution a prendre en compte dans les grandes questions scientifiques. Les interfaces avec les autres programmes AA.
  2. Certains sujets necessitent-ils un soutien renforcé dans les annees a venir?
  3. Comment le PN peut-il aider a utiliser au mieux les moyens nationaux (ANR...) et europeens
  4. Communication et visibilite des actions du PCMI


Organisateurs

... A. Canosa, M.-L. Dubernet, A. Faure, J.-H. Fillion, L. d'Hendecourt, P. Hennebelle, C. Joblin, F. Le Petit ...

Si vous avez des questions contactez: ici l'adresse du contact


Programme

Jeudi 23 juin - Salle Copenhague
14h00-15h00 - Présentation des thématiques du PCMI (C. Joblin) - Structuration européenne et nationale en physique atomique et moléculaire (M.-L. Dubernet) - ASTRONET et astrophysique de laboratoire (L. d'Hendecourt) - Actions nationales chez nos collègues européens (P. Hennebelle/ C. Joblin)
15h00-16h00 Discussions
16h00-16h30 Pause café
16h30-17h30 Suite des discussions