LESIA - Observatoire de Paris

Dominique Bockelée-Morvan, médaille d’argent du CNRS 2014

dimanche 16 mars 2014

(mise à jour le 17 mars 2014)

Dominique Bockelée-Morvan est lauréate 2014 de la médaille d’argent du CNRS. Chaque année, cette récompense distingue un chercheur pour l’originalité, la qualité et l’importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international.

Dominique Bockelée-Morvan
Dominique Bockelée-Morvan

Travaillant depuis sa thèse sur les atmosphères cométaires, à une époque où les comètes étaient considérés comme des objets poussiéreux (dans tous les sens du terme) et anecdotiques du système solaire, elle a participé et pour une large part contribué, à mettre ces études au premier plan de la recherche planétaire, dans les problématiques de l’origine du système solaire, de l’apport de l’eau sur les planètes, et de l’origine de la vie.

En plus de ses activités d’observatrice en radio, en millimétrique et en infrarouge, Dominique Bockelée-Morvan a participé à la conception et à la préparation des observations de l’instrument VIRTIS (IAPS-Rome et LESIA) et MIRO (JPL et LERMA) de la sonde Rosetta. Elle est impliquée dans les groupes préparatoires à la mise au point des observations de la comète Shuryumov-Gerasimenko en 2014, et ses compétences la rendent à même de travailler à de nouvelles avancées sur la composition de la coma interne de cette comète, des observations qui devraient être précieuses pour comprendre la composition chimique de la comète sur des molécules avant leur dégradation par photochimie du rayonnement solaire.

Dominique Bockelée-Morvan a non seulement fait progresser les connaissances sur la composition des atmosphères cométaires, mais également contribué à établir le lien entre matériau cométaire et milieu interstellaire qui constitue une des avancées fascinantes sur l’apparition de molécules complexes dans les systèmes solaires en formation. Le lien avec la chimie prébiotique en est la conséquence, et elle poursuit ses recherches dans cette direction.

Contact