LESIA - Observatoire de Paris

Fonctionnement du laboratoire

mercredi 22 mai 2013

Fonctionnement du laboratoire

Fonctionnement "par projets"

L’ensemble des ITA est géré par la direction, et les ITA sont affectés aux équipes projets des différents pôles, pour le temps de la mise en oeuvre de ces projets. Il y a une véritable « horizontalisation » des métiers, type “cercle de métiers“, conduisant à une structure matricielle qui donne une grande souplesse de fonctionnement (gestion centralisée des ITA au niveau de la direction). Ceci a permis d’optimiser les ressources humaines du laboratoire en une période de départs à la retraite massifs. Cette mise en commun des compétences et des moyens humains constitue un levier essentiel dans une période marquée par la pénurie de postes.

Cœur de métier, filières, expertises

Les nombreuses réalisations instrumentales se regroupent en quelques "filières", le plus souvent basées sur la mise en oeuvre d’une innovation instrumentale. Un développement instrumental novateur se produit lorsqu’un problème astrophysique soulève un problème instrumental qui lui-même suscite, une fois résolu, une solution au problème astrophysique. Ainsi, une fois mis en oeuvre, ce progrès instrumental ouvre de nouvelles perspectives astrophysiques, souvent par le biais d’un nouveau champ d’investigations, d’une part, mais tout en amorçant un mouvement d’innovations instrumentales, lui-même porteur de potentialités investigatrices, d’autre part. Le processus est ainsi bouclé. C’est d’ailleurs la base de la méthode scientifique. Mais ici, le couplage entre astrophysique et instrumentation est non seulement très fort, mais constitue le moteur même du progrès astrophysique ET instrumental, et donc le coeur de la mission des laboratoires de recherche fondés sur l’instrumentation, tels que le LESIA.

Les filières instrumentales sont présentées et décrites dans la rubrique "Recherche instrumentale".

Gestion administrative et financière

La mise en œuvre des différents projets du laboratoire exige un suivi rigoureux administratif et financier. Le fonctionnement du laboratoire se traduit par un budget annuel hors salaire de l’ordre de 3 à 4 M€, par la gestion d’une cinquantaine de contrats, correspondant à 7000 à 8000 actes par an, répartis en une centaine de sources de crédits et une centaine d’entités dépensières. La gestion est assurée par une équipe de 8 agents placés sous la direction d’un administrateur, qui se répartissent les tâches de secrétariat, gestion du personnel, gestion des différents contrats et gestion financière.

Le Centre de Traitement Automatisé de l’Information (CATI)

Le LESIA a mis en place un Centre de Traitement Automatisé de l’Information "LEOPARD", centre homologué CATI par le CNRS. La première mission du LEOPARD consiste à assurer le développement et l’exploitation de chaînes de traitement automatisé de données satellitaires et sol. Une seconde mission du LEOPARD, liée à la première, consiste à prendre en charge, en développant et en mettant en œuvre les moyens informatiques adéquats, le stockage, l’archivage et la diffusion des données traitées. Le laboratoire est responsable d’une importante base de données (BASS2000), ainsi que du Centre de Données Corot (CDC). D’autre part, il est en relation permanente avec plusieurs bases de données nationales, européennes et internationales, à la fois pour y déposer des données satellitaires et sol, et pour utiliser les données de ces bases.