LESIA - Observatoire de Paris

Martin Pertenaïs lauréat du prix MERAC 2018 de la meilleure thèse en nouvelles technologies

jeudi 22 février 2018

(mise à jour le 28 février 2018)

Le prix MERAC 2018 de la meilleure thèse de doctorat en nouvelles technologies est décerné à Martin Pertenaïs pour sa thèse sur les concepts de pointe de spectropolarimètres polychromatiques compacts adaptés aux exigences de missions spatiales astrophysiques dans le domaine UV.

La thèse de Martin Pertenaïs a été menée au LESIA et à l’IRAP (co-direction Coralie Neiner et Pascal Petit), et soutenue le 14 octobre 2016 sur le site de Meudon.

Martin Pertenaïs
Martin Pertenaïs

Martin Pertenaïs a obtenu un diplôme d’ingénieur de l’Institut d’Optique Graduate School (IOGS) de Paris et un Master en photonique de l’Université d’Iéna. Il a ensuite entrepris une thèse de doctorat en instrumentation pour l’astrophysique à l’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie) à Toulouse et au LESIA sur la "Spectropolarimétrie stellaire UV et visible depuis l’espace". Cela lui a permis en particulier de mener avec succès le consortium sur la charge utile d’ARAGO et d’innover dans de nouvelles technologies pour la spectropolarimétrie. Après sa thèse de doctorat, il a rejoint le DLR sur un poste d’ingénieur système optique pour la mission PLATO. Parallèlement, il continue de travailler sur de nouveaux designs de spectropolarimètres, et il co-supervise un doctorant sur ce sujet pour la mission LUVOIR de la NASA.

L’objectif de la thèse de Martin Pertenaïs était de trouver des concepts innovants de spectropolarimètres, pour construire la toute première mission spatiale équipée d’un spectropolarimètre à haute résolution, opérant sur une large gamme de longueur d’onde incluant le domaine UV. A Toulouse, il a effectué des calculs théoriques et des simulations pour deux concepts originaux différents de polarimètres qu’il a formulés. Le premier est un polarimètre statique inventif qui utilise des prismes biréfringents comme modulateur spatial de la polarisation. Le deuxième concept utilise un polarimètre classique tournant mais optimisé pour obtenir des efficacités constantes d’extraction des paramètres de Stokes de 123 à 888 nm. Le résultat est un polarimètre ingénieux et très compact opérant avec la même efficacité polarimétrique sur une très large gamme spectrale, y compris l’UV. Au LESIA, Martin Pertenaïs a créé des prototypes des deux concepts pour démontrer expérimentalement ses résultats théoriques très encourageants. Il a construit et testé les deux prototypes, qui ont montré d’excellents résultats expérimentaux, augmentant la TLR (Technology Readiness Level) de ces technologies innovantes. Martin Pertenaïs a également testé l’un des deux prototypes sur le ciel sur de vraies étoiles. En octobre 2015, il a reçu le "Prix Jeune ​​Chercheur" décerné par le CNES. Martin Pertenaïs a été un membre essentiel de l’équipe formant le noyau dur du projet de la mission spatiale internationale ARAGO, candidate M4 et M5 de l’ESA.

La thèse de doctorat de Martin Pertenaïs a été menée conjointement au LESIA et à l’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie) à Toulouse, sous la supervision de Coralie Neiner et Pascal Petit, le diplôme ayant été délivré par l’Université Toulouse 3 Paul Sabatier. La soutenance a eu lieu le 14 octobre 2016, à l’Observatoire de Paris sur le site de Meudon.

Le Prix MERAC

La FONDATION MERAC (Mobilisation pour la recherche européenne en astrophysique et cosmologie) est une fondation à but non lucratif créée en 2012 et dont le siège est en Suisse, pour reconnaître et soutenir les jeunes astronomes européens.

Chaque année l’EAS (European Astronomical Society) décerne un prix MERAC, d’un montant de 20000 €, dans chacune des catégories suivantes :

  • Astrophysique théorique
  • Astrophysique observationnelle
  • Nouvelles technologies (instrumentales / informatiques)

En alternance, ces prix récompensent les années impaires les meilleurs chercheurs en début de carrière et les années paires les meilleures thèses de doctorat.

Les lauréats peuvent également bénéficier d’un soutien supplémentaire de la part de la FONDATION MERAC.

Le comité du prix MERAC s’est réjoui de la grande qualité des candidatures nominées pour les trois prix MERAC 2018.