LESIA - Observatoire de Paris

Le projet spatial CoRoT

mercredi 5 octobre 2016, par Annie Baglin

CoRoT quelques instants avant son lancement par la fusée Soyuz II-1b sur le (...)
CoRoT quelques instants avant son lancement par la fusée Soyuz II-1b sur le pas de tir du cosmodrome de Baïkonour

Cliquer pour agrandir
© Starsem, Ariane espace

CoRoT (pour COnvection, ROtation et Transits planétaires) est une mission spatiale d’astronomie conduite sous maîtrise d’œuvre du CNES, en partenariat avec plusieurs laboratoires français (CNRS, MEN) dont le LESIA, et plusieurs pays coopérants (Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Espagne, ESTEC, ESA).

CoRoT a été imaginé pour contribuer à la recherche d’exo-planètes en utilisant la méthode des transits et à l’amélioration de notre connaissance de la structure interne des étoiles grâce à l’observation des oscillations stellaires en utilisant les méthodes de la sismologie. Ces deux programmes sont réunis dans une même mission, car ils requièrent la même technique d’observation.

Cette mission a eu plusieurs précurseurs pour la sismologie. Beaucoup de projets ont été soumis à l’Agence Spatiale Européenne, mais aucun n’a abouti. Seul le projet EVRIS, installé sur la sonde MARS 96, qui se proposait de faire la sismologie d’une dizaine d’étoiles brillantes avec un télescope de 9 cm, a été sélectionné et construit. Malheureusement la sonde MARS 96 n’a pas réussi à quitter la Terre…

C’est en 1993 que la première proposition du projet CoRoT a été présentée au CNES comme un projet de sismologie de seconde génération devant suivre EVRIS. En 1995, la découverte de la première planète extrasolaire a bouleversé les connaissances dans le monde des planètes, et il est apparu que la sismologie et la recherche de planètes par transit exigeaient les mêmes propriétés instrumentales. Ainsi est né CoRoT dans sa version finale. Son lancement par une fusée Soyuz-II-b s’est déroulé avec succès le 27 décembre 2006 depuis le cosmodrome de Baïkonour. La mission, prévue pour 3 ans, a duré presque 6 ans. Elle s’est terminée en novembre 2012, suite à une panne électrique, probablement due à un impact de particule chargée.

Le LESIA a depuis longtemps eu un rôle important ou moteur dans tous ces projets et c’est naturellement qu’il a été à l’origine de la première proposition de 1993. Depuis, de nombreux autres laboratoires Français et Européens ont rejoint l’équipe initiale, ont contribué au développement de l’instrument, et participent au traitement des données et à leur exploitation scientifique.

La mission CoRoT est la première expérience spatiale capable d’observer longtemps (jusqu’à 150 jours) et continûment les variations relative d’éclat des étoiles. Elle est aussi la première à avoir amélioré d’un facteur 100 à 1000, la précision des mesures par rapport aux données antérieures obtenues depuis le sol.

Sommaire


Et pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/CoRoT