LESIA - Observatoire de Paris

  • Mercredi 1er juillet 2015 à 14h00 (Salle de conférence du bâtiment 17)

    Low mass stars in eclipsing binary systems

    Priyanka Chaturvedi, chercheuse du Physical Research Laboratory d’Ahmedabad (Inde)

    Single lined eclipsing binary systems via radial velocity technique give us a unique opportunity to study the sub stellar candidates and low mass end of the main sequence as companions to brighter primaries. Despite a large number of low mass stars present in our galaxy, masses and radii for these stars are still not determined at higher accuracies, primarily due to their fainter magnitudes in visible band. Radii for stars less massive than Sun are known to be 10% smaller theoretically than observed and temperatures are 5% higher. A high-resolution echelle spectrograph, Physical Research Laboratory Advanced Radial-velocity Abu-sky Search (PARAS) working at a resolution (R) of 67000, coupled with the Physical Research Laboratory Mt. Abu, India 1.2m telescope is used for making observations of primary stars of F, G and K spectral type. I will be presenting the intriguing method used to nail down the orbital parameters of such fascinating eclipsing binary systems followed by highlighting few results discovered by PARAS.


  • Jeudi 25 juin 2015 à 11h00 (Salle de conférence du bâtiment 17)

    Formation of Non-LTE spectral lines and their impacts on red giant stars

    Thibault Merle (Institut d’Astronomie et d’Astrophysique de Bruxelles)

    Stellar abundance analyses generally rely on the Local Thermodynamic Equilibrium (LTE) assumption for spectral line formation. This assumption is not always appropriate, in particular for metal-poor and/or evolved stars. In this presentation, I will give the basics to understand the non-LTE spectral line formation and expose the expected impacts illustrated by examples. Then, scientific cases based on this approach will be given from individual red giants to stellar populations. The consequences in the era of the Gaia mission and the large spectroscopic surveys will be underlined with a special focus on stellar atmospheric parameters.


  • Mardi 17 mars 2015 à 14h00 (Salle de conférence du bâtiment 17)

    Étude par imagerie d’exoplanètes et de compagnons de faible masse avec les instruments LBT/LMIRCam & VLT/SPHERE

    Anne-Lise Maire (INAF-Astronomical Observatory of Padua)

    De grands relevés pour la détection et la caractérisation par imagerie d’exoplanètes géantes autour d’étoiles jeunes dans l’infrarouge proche avec des instruments dédiés ont démarré ces dernières années. J’ai contribué à l’analyse des données du relevé LEECH (LBT Exozodi Exoplanet Common Hunt, PI. A. Skemer/Univ. Arizona) réalisé avec la caméra LMIRCam sur le Large Binocular Telescope en Arizona et des données de première lumière de l’instrument SPHERE (PI. J.-L. Beuzit/IPAG) sur le Very Large Telescope au Chili. Je présenterai les objectifs scientifiques et le statut des observations avec les instruments LMIRCam et SPHERE ainsi que les résultats de mes contributions à l’analyse des données. Pour le relevé LEECH, j’ai conduit une caractérisation astrométrique complète de la caméra LMIRCam qui a permis les premières études astrométriques et orbitales du relevé, sur le système exoplanétaire de HR8799 et une binaire stellaire spectroscopique de courte période qui a été résolue à des séparations inférieures à 90 mas. Pour l’analyse des données SPHERE, j’ai contribué à la caractérisation astrométrique des données de première lumière de la caméra IRDIS et du spectromètre intégral de champ IFS, qui a permis les premières analyses astrométriques SPHERE. J’ai également participé à l’analyse des données IFS de première lumière.