LESIA - Observatoire de Paris

Analyse des populations électroniques dans la magnétosphère interne de Saturne à l’aide des données multi-instruments de la mission Cassini

mercredi 10 septembre 2008, par Patricia Schippers (Centre d’Etude Spatiale des Rayonnements, Toulouse)

Mardi 11 mars 2008 à 11h00 , Lieu : (Salle de conférence du bât. 17)

Depuis le 1er juillet 2004, la sonde Cassini-Huygens explore la magnétosphère de Saturne de manière détaillée, récoltant continuellement des mesures du champ magnétique, des ondes, et des populations de gaz neutre et de plasma à l’aide d’instruments très perfectionnés.

Je présenterai une analyse des populations électroniques dans la magnétosphère interne de Saturne à partir de l’intercalibration des données instrumentales des détecteurs d’électrons de basse énergie (CAssini Plasma Spectrometer, de 0.6eV à 26 keV) et de haute énergie (Magnetospheric IMaging Instrument, de 12keV à 1 MeV). Les populations électroniques étant essentiellement dominées par une composante "thermique" et une composante "suprathermique", les spectres composites en flux sont ajustés à l’aide d’un modèle de distribution kappa bimodal. Les profils radiaux des paramètres fluides (densité, température, pression, indice kappa) dérivés pour chacune des populations sont ensuite analysés, dans le but d’identifier les régions et frontières de la magnétosphère kronienne et de contraindre les schémas de circulation des électrons depuis leurs sources jusqu’à leurs puits.


0 | 10